Si vous souhaitez verrouiller votre compte OneDesk pour limiter ce que vos utilisateurs peuvent voir et faire dans OneDesk, il y a quelques éléments à prendre en compte:

Projets – L’unité de partage

Le mécanisme pour empêcher vos utilisateurs de voir des données spécifiques dans votre compte est simple. Si vous ne souhaitez pas qu’un utilisateur voie certaines tâches ou certains tickets, ne partagez pas le projet avec lui. Pour cette raison, certaines configurations OneDesk dirigent les nouveaux tickets vers un projet qu’ils ont désigné pour capturer tous les tickets entrants avant qu’ils ne soient triés.

Chaque utilisateur ne verra les tickets ou les tâches dans un projet que si le projet est partagé avec eux. Par conséquent, pour différencier l’accès aux données entre les utilisateurs, il s’agit simplement de partager vos projets avec les bonnes personnes.

Si vous êtes un administrateur, vous ne verrez pas non plus les projets dont vous n’êtes pas membre, mais vous pouvez rejoindre ces projets sans être invité. Les non-administrateurs ne peuvent y accéder qu’en étant invités par le chef de projet de ce projet.

Les clients peuvent également avoir accès au contenu des projets. Pour ce faire, définissez les paramètres corrects sur le portail client et ajoutez le client au projet.

Autorisations au niveau de l’organisation

Tous les utilisateurs n’ont pas besoin d’avoir les mêmes autorisations dans votre compte. Voici les droits d’accès que vous pouvez contrôler:
Accès aux applications : Ceci contrôle les applications qui seront visibles pour l’utilisateur. Les options sont:

  • Administrateur (toutes les applications) : Peut tout faire et accéder à toutes les données. Vous pouvez avoir plusieurs administrateurs.
  • Toutes les applications : Pas administrateur mais peut voir toutes les applications
  • Demande de billets uniquement : Peut voir les tickets mais pas l’application des tâches.
  • Application Tâches uniquement : Peut voir les tâches mais pas l’application des tickets.

Rôles au niveau du projet

Une fois qu’un projet est partagé avec un utilisateur, vous pouvez également limiter ce qu’il peut faire au sein du projet en lui donnant un rôle-projet . Les voici:

  • Chef de projet (PM) – Ils ont un accès complet aux projets et peuvent ajouter des utilisateurs au projet (c’est-à-dire partager le projet)
  • Chef de projet (PL) – Ils ont un accès complet mais ne peuvent pas partager le projet
  • Membre standard (SM) – Ils peuvent tout voir mais ne peuvent modifier que les éléments créés par eux-mêmes ou affectés à eux-mêmes.
  • Membre restreint (RM) – Peut tout afficher dans le projet, mais ne peut commenter que les éléments.

Nous vous recommandons d’accorder le niveau de rôle le plus élevé avec lequel vous êtes à l’aise. Sinon, vos administrateurs passeront du temps à accorder à leurs utilisateurs des autorisations différentes dans différents projets lorsque les utilisateurs rencontrent des choses qu’ils ne peuvent pas faire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>